Velcan Holdings : Résultats semestriels

Velcan Holdings : Résultats semestriels

octobre 30th, 2018|
Données Financières Consolidées
en Millions d’Euros
 30.06.2018  30.06.2017 Var %
§  Chiffre d’affaire 1.2 1.5 -15%
§  EBITDA -0.4 -0.1 -366%
§  Résultat net 1.2 -4.6 NA
 30.06.2018  31.12.2017 Var %
§  Trésorerie & Actifs financiers 99 101 -2%
§  Capitalisation boursière 58 66 -12%
§  Fonds propres 119 123 -3%
Actions émises moins actions propres (en Milliers)
§  Actions en circulation 5908 6226 -5%
Capitaux propres par titre (en Euros)
20.2 19.7 +2%

Commentaires en bref sur le 1er semestre 2108

  • Au cours de ce premier semestre 2018, le Groupe a continué de se concentrer sur le développement de son principal projet hydroélectrique en Inde. Le tandem hydroélectrique de Heo-Tato-1HEP (426 MW) a atteint un stade avancé et l’équipe a continué de pousser toutes les activités de projets en cours, telles que la procédure d’acquisition de terres, la licence d’utilisation de terrains forestiers, l’amendement de l’accord de concession ou les infrastructures routières. Des progrès ont été réalisés principalement dans l’acquisition de terres et la licence d’utilisation de terrains forestiers. Bien que très difficile à prévoir car dépendante des approbations et des réglementations gouvernementales, cette phase de développement devrait durer encore quelques années avant d’atteindre le stade de la construction. Dans le même temps, le Groupe continue de gérer activement sa trésorerie, évoluant sur un marché financier plus volatil et peu performant cette année. Le rapport S1 complet, disponible sur le site web de la société, détaille toutes les activités.
  • Le chiffre d’affaires de Velcan Holdings pour le premier semestre 2018 (S1 2018) s’est élevé à 1,2 million d’euros, résultant des ventes d’électricité de la centrale hydroélectrique Rodeio Bonito (HPP) au Brésil. Il est en baisse de 15% exprimé en euros mais en hausse de 2% exprimé en BRL par rapport au premier semestre 2017 (S1 2017).
  • Les achats consommés au Brésil se sont élevés à -0,1 millions d’euros au S1 2018 contre -0,2 millions d’euros au S1 2017.
  • Les charges d’exploitation sont en hausse par rapport au S1 2017 (-2,1 millions d’euros pour le S1 2018 contre -1,4 million d’euros pour le S1 2017) en raison de la capitalisation comptable moins élevée des charges de personnel (y compris les plans d’actionnariat salarié). Indépendamment des règles de comptabilisation, les paiements au personnel sont stables. Les amortissements et provisions ont été stables (-0,3 million d’euros).
  • En conséquence, le résultat opérationnel est légèrement inférieur (EUR -0,8 million) par rapport au S1 2017 (EUR -0,5 millions). Les autres produits d’exploitation se sont élevés à 0,5 million d’EUR et sont principalement liés à la vente d’un actif hydroélectrique en Indonésie.
  • Le résultat financier net du S1 2018 s’élève à 2,1 millions d’euros contre -4,9 millions d’euros au S1 2017, principalement en raison de l’appréciation du dollar américain contre l’euro alors que la plupart des investissements financiers et des liquidités du Groupe sont investis en USD. Le gain réalisé et non réalisé sur change est de 1,8 million d’euros, tandis que le gain financier hors change est de 0,3 million d’euros contre 2,6 millions d’euros au S1 2017. Comme mentionné précédemment et comme détaillé dans le rapport semestriel, la majorité des actifs financiers du Groupe est constituée d’obligations en USD. Comme beaucoup de classes d’actifs, les obligations en USD ont souffert de la hausse des taux de base en USD. Bien que le groupe ait réussi à obtenir de meilleures performances que le marché en général, il est probable que les résultats en pâtiront aussi longtemps que les taux de base de l’USD augmenteront. L’équivalent de 80 millions d’euros d’actifs financiers, trésorerie et équivalents de trésorerie sont alloués en USD au 30 juin 2018. L’évolution du taux de change EUR-USD entre le 30 juin et le 31 décembre 2018 aura donc un impact sur les résultats annuels.
  • Le résultat net part du groupe ressort à un gain de 1,3 million d’euros au contre une perte de -4,6 millions d’euros € au S1 2017.
  • Les autres éléments du résultat d’ensemble du groupe s’élèvent à -2 millions d’euros, principalement en raison de l’appréciation de l’euro par rapport au real brésilien (14%) et à la roupie indienne (4%) et de son impact sur les réserves de conversion du Groupe lorsque les actifs détenus en devises étrangères au Brésil (Rodeio Bonito) et en Inde sont convertis en euros. Par conséquent, le résultat d’ensemble total du Groupe pour le premier semestre 2018 s’élève à -0,8 million d’euros.
  • Les capitaux propres s’élèvent à 119,3 millions d’euros au S1 2018 contre 122,8 millions d’euros au 31 décembre 2017, principalement en raison d’une réduction de capital.
  • La Société a conduit un programme de rachat d’actions du 22 février 2018 au 27 juin 2018, au cours duquel elle a racheté 323 475 actions, à un prix moyen pondéré de 9,38 EUR et pour un montant total de 2 988 592 EUR conformément au descriptif de programme de rachat d’actions publié le 22 février 2018 et aux résolutions des assemblées générales des actionnaires des 28 juin et 28 juillet 2017. L’ensemble des 323 475 actions rachetées a été annulé en conséquence le 29 juin 2018 par une réduction du capital, passant de 6 605 442 Euros à 6 281 967 Euros.
  • Le nombre d’actions propres au 30 juin 2018 est de 374 069, stable par rapport au 31 décembre 2017. Le nombre net d’actions en circulation s’élève à 5 907 967.
  • La situation nette par action en circulation s’élève à 20,2€, en hausse de 2% comparé au 31 décembre 2017.

Evènements importants depuis le 30 juin 2018

  • Programme de rachat d’actions

Le 13 septembre, la Société a lancé un autre programme de rachat visant à racheter des actions de la Société à des actionnaires minoritaires souhaitant les vendre aux conditions actuelles du marché, mais ne trouvant pas une liquidité suffisante, en vue de leur annulation, et en vue d’une gestion active des capitaux propres.

Dans le cadre de ce programme, la Société peut acquérir maximum 254 128 actions, représentant 4,05% du capital, à un prix d’achat maximum de 8,1 EUR par action, soit un montant total maximal de 2 058 434,00 EUR (hors frais d’acquisition).

En date du présent rapport, la Société a racheté 63 526 actions au prix moyen de 7,67 EUR dans le cadre de ce programme. Les détails complets de ce programme de rachat sont disponibles sur le site web de la société.

  • Extension de l’autorisation techno-économique des projets Heo et Tato-1

La Central Electricity Authority (CEA), gouvernement Indien, a étendu les autorisations techno-économiques (TEC) qu’elle avait émises le 28 juillet 2015 au projet Heo HEP (240 MW) et le 28 octobre 2015 au projet Tato-1 HEP (186 MW). Les deux TEC, initialement accordées pour une période de validité de 3 ans conformément à la règlementation de la CEA, sont essentielles au processus de développement des projets car elles gèlent les paramètres techniques des projets, qui constituent la base d’autres autorisations et procédures telles que, par exemple, les études et autorisations environnementales, l’acquisition de terres, les permis d’utilisation des terres forestières ou les études de connectivité au réseau.

Après avoir réévalué l’avancement et la situation des projets et après avoir reçu une non-objection du gouvernement d’Arunachal Pradesh, la CEA a accordé cette première prolongation d’une durée standard de 2 ans, sans modifier les paramètres technico-économiques approuvés en 2015.

Compte tenu des discussions en cours avec le gouvernement d’Arunachal Pradesh au sujet de la signature d’un accord de concession modifié pour les capacités actuelles de 240 MW et 186 MW, les extensions de TEC ont été accordées sous réserve de la signature de cet amendement et du règlement des frais administratifs correspondants. À ce jour, les négociations concernant les termes de l’accord de concession amendé, notamment les frais administratifs, sont toujours en cours. L’extension des TECs et la modification attendue des accords de concession font partie des étapes importantes du développement des projets.

* * *

Contact Relations Investisseurs  investor@velcan.lu

A propos de Velcan :

Velcan Holdings est un holding d’investissement basé au Luxembourg et fondé en 2005, opérant en tant que producteur d’électricité indépendant dans des pays émergents et gérant un portefeuille mondial d’actifs financiers.

La société possède et exploite une centrale hydroélectrique de 15 MW au Brésil, qu’elle a développée et construite en 2009. La société développe une cascade majeure de concessions hydroélectriques située en Inde et totalisant 571 MW.

Les concessions hydroélectriques fournissent de longues périodes de génération de trésorerie mais l’issue de leur développement est incertaine et de nombreuses années sont nécessaires pour amener ces  projets à maturité dans les pays émergents: cela requiert des études de terrain dans des endroits reculés, l’obtention des autorisations et permis nécessaires et les acquisitions foncières, dans un environnement politique et réglementaire qui peut être instable ou très ralentissant. En parallèle, Velcan Holdings gère activement sa trésorerie en investissant dans les instruments financiers cotés et non cotés.

Le siège de Velcan Holdings est à Luxembourg, avec des bureaux administratifs et financiers à Singapour et à Maurice. L’équipe dédiée au développement de la cascade hydroélectrique indienne est basée à New Delhi et sur le site du projet (Arunachal Pradesh). L’équipe dédiée au suivi de la centrale de Rodeio Bonito est basée à San Paulo et à Chapeco (Etat du Santa Catarina)

La société a été lancée il y a plus de 10 ans par son actionnaire de référence, Luxembourg Hydro Power SA, détenu par l’équipe dirigeante de Velcan Holdings.

Velcan Holdings est coté sur le marché Euronext Growth Paris (Euronext Growth / Ticker ALVEL / ISIN FR0010245803).

Velcan Holdings n’a jamais effectué d’offre publique au sens de la directive 2003/71 / CE du Parlement européen et du Conseil.

Disclaimer

Le présent communiqué contient des informations prospectives relatives au potentiel des projets en cours et/ou des projets dont le développement a débuté. Ces informations constituent des objectifs rattachés à des projets et ne doivent en aucun cas être interprétées comme des prévisions directes ou indirectes de bénéfice. L’attention du lecteur est également attirée sur le fait que la réalisation de ces objectifs dépend de circonstances futures et qu’elle pourrait être affectée et/ou retardée par des risques, connus ou inconnus, des incertitudes et divers facteurs de toute nature, notamment liés à la conjoncture économique, commerciale ou réglementaire, dont la survenance serait susceptible d’avoir un effet négatif sur l’activité et les performances futures du groupe.

Ce communiqué ne constitue pas une offre au public ni une invitation adressée au public ou à des investisseurs qualifiés dans le cadre d’une quelconque opération de placement. Ce communiqué ne constitue ni une offre de valeurs mobilières ni une sollicitation d’ordre d’achat ou de souscription de valeurs mobilières aux Etats-Unis d’Amérique, ni dans aucun autre pays.